· 

Randonnée au Rocher de Roquebrune

Durée : compter entre 3h et 4h selon votre condition physique

Distance : 9km en boucle

Point haut : 3 sommets (372m, 370m, 362m)

Difficulté : Difficile

 

Remarque : La différence de distance est due à quelques recherches de balisages.

 


Pour accéder au point de départ

Randonnée Rocher de Roquebrune sur Argens
Photo © Audrey Barthélémy

 

Depuis l'autoroute A8, prendre la sortie n°37 en direction de Fréjus/Puget-sur-Argens.

Puis suivre la DN7 en direction de Roquebrune-sur-Argens et enfin suivre la D7 vers le centre ville de Roquebrune.

Passez le pont de l'Argens et prendre la 1ère à droite (juste avant la Chapelle St-Roch).

Vous trouverez un parking sur votre gauche. Il faudra rajouter 750m à l'itinéraire si vous décidez de démarrer d'ici.

 

Sinon, continuez sur le chemin communal pendant 750m, jusqu'au 1er virage à gauche et garez vous sur la droite près du transformateur de La Poste.

 

 

Photo : Vue depuis le point de départ

 

Descriptif de l'itinéraire

Randonnée Rocher de Roquebrune
Photo © Audrey Barthélémy

Suivre la route sur une centaine de mètres. Prendre à gauche à la patte d'oie (l'autre chemin sera celui du retour).

Continuer sur cette route qui longe un cours d'eau (qui sera peut-être à sec !)

Passer sur le petit pont qui enjambe le lit de La Petite Maurette en suivant le balisage rouge et blanc du GR®51.

Quelques mètres plus loin, prendre à droite en suivant toujours le GR®51 et passer la barrière forestière.

Continuer sur le sentier jusqu'à une intersection indiquant "La draille du facteur".

Laisser cette indication sur votre gauche et prendre à droite en direction des 3 croix (pas de panneau malheureusement...).

Suivre le balisage jaune ou vert (pas toujours facile à repérer). Le sentier monte dans un bois puis sort sur une large paroi rocheuse.

La pente s'accentue et vous serez peut être obligés de poser les mains pour vous diriger vers le sommet.

 

Le final rocheux nécessite quelques pas d'escalade qui seront assurés par une corde sur la paroi rocheuse et permettent d'accéder au magnifique panorama (photos ci-dessous).

Ce premier sommet représente le cadre idéal pour une pause déjeuner si vous êtes partis en fin de matinée comme moi. La vue sur l'Estérel, le littoral et les Maures. Une superbe vue à 360°.

 

Pour parcourir les deux autres sommets, redescendez le pic des 3 croix en direction du deuxième sommet.

Attention de bien poser vos pieds et vos mains car quelques endroits sont un peu acrobatiques et nécessitent une certaine agilité malgré les aménagements de cordes (photo ci-contre).

 

Se diriger toujours en suivant le marquage bleu pas toujours très visible mais ça rajoute un petit goût d'aventure dans ce décor de western.

Vous pouvez escalader le sommet central en suivant le marquage en étoiles blanches. Il vous faudra cependant prendre vos précautions pour la descente car elle s'avère beaucoup moins évidente que la montée et elle n'est pas sécurisée.

 

Suivre toujours le balisage bleu pour atteindre le troisième sommet. L'accès à ce dernier sommet est très aérien avec un passage câblé et une montée équipée de chaînes. Cette portion est plus délicate et requiert beaucoup d'attention. Il vous faudra donc escalader tel un chamois ! 

Regagner le vallon boisé en suivant toujours le balisage bleu qu'il faudra quelques fois rechercher. 

 

Vous pourrez alors découvrir la maison troglodyte de frère Antoine, l'ermite du rocher, juchée dans la falaise sur votre gauche.


Redescendre en direction de l'autoroute, par le sentier du sous bois en suivant le marquage jaune. Vous arrivez sur un petit plateau. Continuer à descendre vers la route en longeant la falaise. Le sol rocheux forme comme des espèces de coulées géantes avec de gros blocs de roche ça et là.

Une fois sur le chemin communal, il restera environ 3 km à parcourir.

Longer l'autoroute en prenant à droite. C'est la partie la moins agréable de la randonnée mais heureusement elle ne dure pas longtemps.

A l’intersection, prendre à droite sur la route qui longe l'Argens, jusqu'à la patte d'oie du début.

Regagner le point de départ en tournant à gauche.

infos pratiques

  • Pensez à prendre suffisamment d'eau. Pour info, ma gourde d'1L était un peu juste pour cette belle journée ensoleillée du mois de mars
  • Une bonne partie du parcours se fait en plein soleil donc n'oubliez pas casquette et crème solaire quelle que soit la saison
  • Parcours assez accidenté qui nécessite une bonne condition physique
  • Les sommets sont un peu vertigineux mais la vue est à couper le souffle

N'hésite pas à rajouter ton avis, tes impressions ou d'éventuels compléments en commentaires.

Ils peuvent servir pour les prochains randonneurs.

Écrire commentaire

Commentaires: 0